Memory Studies — Quelques éléments bibliométriques

La revue Memory Studies publie, depuis 2008, des articles centrés sur les aspects sociaux de la mémoire. Pour être plus précis, la présentation du journal, sur sa page d’accueil, indique que celui-ci porte sur :

the social, cultural, cognitive, political and technological shifts affecting how, what and why individuals, groups and societies remember, and forget.

https://journals.sagepub.com/description/mss

Pour être franc, je connais encore mal cette publication. En effet, c’est surtout au travers des recherches en psychologie expérimentale et en psychologie cognitive que je me suis intéressé, jusqu’à présent, à la mémoire. Alors, quoi de mieux que la réalisation d’une petite analyse bibliométrique pour mieux cerner cette revue !

Pour ce faire, j’ai d’abord récupéré les documents du journal en interrogeant, le 3 octobre 2020, la base de données bibliographique Scopus. Le fichier bibTeX obtenu a ensuite été analysé à l’aide du package R bibliometrix (Aria & Cuccurullo, 2017). L’ensemble des références est disponible en téléchargement à la fin de ce texte. Le Tableau 1, ci-dessous, propose un résumé du contenu du corpus.

DESCRIPTIONRÉSULTATS
Documents546
Mots clés d’auteur1701
Période2008 – 2020
Nombre moyen de citations par document8.335
Auteurs640
Auteurs de documents à auteur unique351
Auteurs de documents à plusieurs auteurs289
Auteurs par document1.17
Indice de collaboration1.88
Type de document
Article455
Article sous presse23
Conférence4
Éditorial52
Erratum2
Note8
Revue2
TABLEAU 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES

Le Figure 1 qui suit indique l’évolution temporelle de la production scientifique de la revue. Le taux de croissance annuel est de 8,64 %, résultant surtout d’une augmentation significative du nombre d’articles publiés depuis 2018.

Production scientifique annuelle
FIGURE 1. PRODUCTION SCIENTIFIQUE ANNUELLE

La carte du monde donne une idée de l’origine géographique des auteurs dans Memory Studies. L’intensité de la couleur est proportionnelle au nombre de publications.

PRODUCTION SCIENTIFIQUE PAR PAYS
FIGURE 2. PRODUCTION SCIENTIFIQUE PAR PAYS

Les vingt mots clés d’auteurs les plus fréquemment utilisés sont consignés dans le Tableau 2. La Figure 3 qui suit est une analyse de la co-occurrence des mots clés d’auteurs. La Figure 4 montre l’évolution temporelle des dix mots clés d’auteurs les plus fréquents.

Mot cléOccurrences
memory79
collective memory78
commemoration27
autobiographical memory17
narrative15
nationalism15
argentina14
trauma14
holocaust12
materiality11
nostalgia11
photography11
transitional justice11
oral history10
counter memory9
cultural memory9
forgetting9
genocide9
germany9
history9
TABLEAU 2. LES VINGT MOTS CLÉS D’AUTEURS LES LUS FRÉQUENTS
FIGURE 3. RÉSEAU DE COOCCURRENCE DES MOTS CLÉS D’AUTEURS
FIGURE 4. DYNAMIQUE DES MOTS CLÉS D'AUTEURS
FIGURE 4. DYNAMIQUE DES MOTS CLÉS D’AUTEURS

Le package bibliometrix permet de réaliser des cartes thématiques, dites aussi diagrammes stratégiques. Les thèmes sont représentés selon deux axes (https://www.bibliometrix.org/biblioshiny/assets/player/KeynoteDHTMLPlayer.html#0). La centralité correspond à l’importance du thème. La densité est une mesure du développement d’un thème. Cobo et al. (2011) indiquent comment interpréter ce type de représentation graphique :

• Themes in the upper-right quadrant are both well developed and important for the structuring of a research field. They are known as the motor-themes of the specialty, given that they present strong centrality and high density. The placement of themes in this quadrant implies that they are related externally to concepts applicable to other themes that are conceptually closely related.

• Themes in the upper-left quadrant have well developed internal ties but unimportant external ties and so are of only marginal importance for the field. These themes are very specialized and peripheral in character.

• Themes in the lower-left quadrant are both weakly developed and marginal. The themes of this quadrant have low density and low centrality, mainly representing either emerging or disappearing themes.

• Themes in the lower-right quadrant are important for a research field but are not developed. So, this quadrant groups transversal and general, basic themes.

Cobo et al. (2011, p. 150-151).

La Figure 5 précise donc comment comprendre les différents quadrants de la carte thématique. L’intérêt est d’utiliser ces cartes pour avoir une idée de l’évolution des thèmes avec le temps. J’ai réalisé deux cartes thématiques, à partir des mots-clés d’auteurs, pour deux périodes temporelles : 2008-2016 et 2017-2020 (Figures 6 et 7, respectivement). À mon sens, ces données doivent être analysées avec prudence, dans la mesure où la période de publication de la revue est encore peu étendue (2008-2020).

FIGURE 5. CARTE THÉMATIQUE (OU DIAGRAMME STRATÉGIQUE)
FIGURE 5. CARTE THÉMATIQUE (OU DIAGRAMME STRATÉGIQUE)
FIGURE 6. CARTE THÉMATIQUE (2008-20016)
FIGURE 6. CARTE THÉMATIQUE (2008-20016)
FIGURE 7. CARTE THÉMATIQUE (2017-2020)
FIGURE 7. CARTE THÉMATIQUE (2017-2020)

Le Tableau 3 propose les cinq articles de la revue qui sont les plus cités.

PaperTotal
Citations
Connerton, P. (2008). Seven types of forgetting. Memory Studies, 1(1), 59–71. https://doi.org/10.1177/1750698007083889321
Fivush, R. (2008). Remembering and reminiscing: How individual lives are constructed in family narratives. Memory Studies, 1(1), 49–58. https://doi.org/10.1177/1750698007083888114
Zelizer, B. (2008). Why memory’s work on journalism does not reflect journalism’s work on memory. Memory Studies, 1(1), 79–87. https:// doi.org/10.1177/175069800708389197
van House, N., & Churchill, E. F. (2008). Technologies of memory: Key issues and critical perspectives. Memory Studies, 1(3), 295–310. https:// doi.org/10.1177/175069800809379596
van Dijck, J. (2011). Flickr and the culture of connectivity: Sharing views, experiences, memories. Memory Studies, 4(4), 401–415. https://doi.org/10.1177/175069801038521583
TABLEAU 3. LES CINQ ARTICLES LES PLUS CITÉS

La part des articles publiés en accès libre dans Memory Studies est représentée dans la Figure 8.

FIGURE 8. PUBLICATIONS EN ACCÈS LIBRE

Les analyses ci-dessus n’épuisent pas toutes les possibilités qu’offre le package bibliometrix. J’ai évité, par exemple, les données nominatives (comme les auteurs ou les laboratoires ayant publié le plus grand nombre d’articles, l’indice h, etc.).

En tout cas, ce petit voyage bibliométrique m’a permis de découvrir des notions qui me sont peu familières (counter-memory, memorialization, postmemory, etc.). De quoi enrichir dans le futur le thésaurus de la mémoire !

Références citées

  • Aria, M., & Cuccurullo, C. (2017). bibliometrix: An R-tool for comprehensive science mapping analysis. Journal of Informetrics11(4), 959–975. https://doi.org/10.1016/j.joi.2017.08.007
  • Cobo, M. J., López-Herrera, A. G., Herrera-Viedma, E., & Herrera, F. (2011). An approach for detecting, quantifying, and visualizing the evolution of a research field: A practical application to the Fuzzy Sets Theory field. Journal of Informetrics5(1), 146–166. https://doi.org/10.1016/j.joi.2010.10.002

Crédit photo

Lysander Yuen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s